REVUE DE PRESSE DU MEMORIAL

Karine a retrouvé avec plaisir Marianne Bracq , elle en parle sur Black cat's blog

 

"Cette intrigue aborde le sujet délicat de la prise en charge des enfants handicapés en centre fermé, des abus sur mineurs influençables et fragiles, et de la pédophilie. Mais à aucun moment nous tombons dans le pathos ou le voyeurisme. C’est un sujet délicat traité avec délicatesse.

Et après maints rebondissements, l’auteur nous offre une fin en demi-teinte, car rien n’est rose dans l’existence, car les personnages ne sont pas lisses et traînent leurs propres gamelles… Parce que les erreurs du passé nous suivent fidèlement…"

 

Vincent a mis le doigt sur le fond du Mémorial des Anges sur "The Big Blowdown"

 

"Le thème de la pédophilie et des abus sur mineurs handicapés est évoqué de manière très délicate, sans donner dans le scabreux ni la surenchère inutile."

 

La " Petite Souris" s'est penchée sur le Mémorial et c'est sur Passion Polar

 

" Fabrice Pichon signe un polar parfaitement équilibré, où les scènes d’action ne sont pas surdimensionnées, arrivant à trouver le juste équilibre entre l’enquête elle même, ses rebondissements, et en arrière plan, la vie de ses personnages."

 

L'avis d'UNWALKERS

"...Une simple scène de crime au début mais qui va dévoiler toute sa complexité au fur et à mesure qu’on avance dans le livre. Impossible d’échafauder un quelconque plan ou esquisse de coupable. Les rebondissements finaux sont parfaitement menés. Bravo Mr Pichon pour arriver jusqu’au bout à créer la surprise !..."

 

 

La chronique de Pierre Faverolle sur "Black Novel"

 

"...L’intrigue tout d’abord est complexe sans être compliquée pour le lecteur. Ce qui est incroyable, c’est cette faculté d’avancer par petites scènes, par petits rebondissements, de rajouter des questions, de construire un labyrinthe dans lequel le lecteur ne trouvera la sortie qu’à la fin du roman. Ce que j’ai adoré, c’est cette logique limpide qui fait que les scènes se suivent comme si on vivait au milieu de cette brigade de police, c’est cette construction qui fait que l’on n’est jamais largué. Dans cette façon de mener son enquête, j’y ai trouvé les qualités que je trouve chez un Indridason..".

 

 

K-Libre se penche sur le "Mémorial des Anges"

 

"Fabrice Pichon détourne le schéma classique : habituellement, ce sont les rivalités entre services qui sont mises en avant. Ici, ce sont surtout les démêlés entre les forces d'enquête et celles de la justice qui occupent le devant de la scène."

 

MaCommuneInfo se penche sur Marianne Bracq

 

2014 06 15 fabrice pichon livre memorial

 

 

Taylor vous parle du mémorial  sur "Plume Libre"

 

"L’auteur nous donne le bout de la pelote qu’il nous reste à faire défiler pour trouver le fin mot de l’histoire. Les rebondissements arrivent en cascade jusqu’aux dernières lignes qui ouvrent la porte à tous les possibles."

 

Le Bien Public du 18 mars 2014

 

Bien public le m morial

Le coup de coeur de Corinne sur France Bleu Besançon

 

logo-france-bleu-besancon.jpeg

 JACQUES TEISSIER Chronique "Le mémorial des Anges" sur son blog

 

"...Fabrice Pichon parvient à faire alterner avec bonheur le déroulement classique de l’enquête avec la vie des différents personnages impliqués dans l’intrigue et leurs relations passées. Il nous permet surtout de (re) découvrir l’attachante Marianne Bracq, sa forte personnalité et ses problèmes personnels...."

 

LAETICIA vous parle de son ressentit sur "Au pouvoir des mots"

 

"...En ajoutant qu’il est bon de lire du polar français qui se passe en France, je dirai que Mr Pichon a joliment fait avancer son intrigue, sans à coups, finement, laborieusement, en toujours gardant une once de suspens, juste ce qu’il faut pour ne pas poser le livre tout de suite, non, dans cinq minutes, et  pour nous mener vers un final de la même veine..."

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

PROCHAINE RENCONTRE

 

Affichechienjaune2017

 

×